LE BLOG

Articles intéressants

Articles intéressants :

2192939015 4e947d00d6

 

* Epargne participative : les sites de prêt aux PME avares en informations

http://www.cbanque.com/actu/53810/epargne-participative-les-sites-de-pret-aux-pme-avares-en-informations

 

* Crowdfunding : 1ère défaillance d’une PME financée via Unilend

http://www.toutsurlesplacements.com/crowdfunding-1ere-defaillance-d-une-pme-financee-via-unilend.html

 

* Investir dans l'immobilier via le financement participatif : des rendements attractifs... et des risques

http://votreargent.lexpress.fr/immobilier/crowdfunding-investir-dans-l-immobilier-via-le-financement-participatif-des-rendements-attractifs-et-des-risques_1684034.html

 

* Le crowdlending désormais plus sûr pour les particuliers qui prêtent à des entreprises

http://votreargent.lexpress.fr/placements/le-crowdlending-desormais-plus-sur-pour-les-particuliers-qui-pretent-a-des-entreprises_1714518.html

 

* Comment sécuriser son épargne en crowdlending

http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1590056/comment-securiser-son-epargne-en-crowdlending

Sondages

Checklist 41335 640

 

 

>>>Le taux d'incidents dans le crowdlending est-il ? (22 votes)

 

Supérieur à vos pronostics

77.27 %

Inférieur à vos pronostics

9.09 %

Conforme à vos pronostics

13.64 %

 

>>>Quelle est la plateforme de prêt aux entreprises qui vous paraît la moins risquée pour les prêteurs ? (24 votes)

 

Lendix

58,33 %

Finsquare

12.50 %

Lendopolis

12.50 %

Bolden

4.17 %

Credit.fr

4.17 %

Prexem

4.17 %

Unilend

4.17 %

Pretgo, pretPME, pretUp

0,00 %

 

>>>Sur 100 entreprises financées, toutes plateformes confondues, d'après vous, en moyenne, combien connaîtront un incident pendant le remboursement de leurs prêts ? (du début à la fin de l'amortissement) (37 votes)

 

0 à 3 %

 2.70%

3 à 5 %

18.92 %

5 à 10 %

18.92 %

10 à 15 %

29.73 %

15 à 20 %

10.81 %

20 à 25 %

10.81 %

25 à 30 %

2.70 %

30 à 40 %

5.41 %

40 à 50 %

0,00 %

Plus de 50 %

0.00 %

MEDIANE

10 à 15 %

 

>>>Quelles sont les mesures à prendre pour réduire le taux d'incidents ? (3 choix possibles) 27 votes

 

* Un taux minimum de participation des plateformes pour tous les projets qu'elles présentent (exemple : projet de 50 000 € mise minimum de la plateforme de 5 000 € avec un taux minimum de participation à 10 %). Taux à définir 77.8 %

* Davantage de justificatifs à demander (données comptables détaillées, la liste des gérants et associés et leur historique dans la société et dans d'autres sociétés, et justificatifs d'emploi des fonds) 70.4 %

* La consultation et la modification du fichier FIBEN pour toutes les plateformes de crowdlending 63.0 %

* Prévoir des indemnités en cas de retard de paiement de plus d'un mois pour limiter le risque que les entreprises profitent de plusieurs mois de trésorerie gratuite et pour les inciter vivement à régler leurs échéances rapidement 51.8 %

* Un taux minimum de participation des institutionnels aux projets pour rassurer les investisseurs 37.0 %

TOTAL : 300.0 % car 3 votes possible

 

>>>Combien avez vous prêté dans le crowdlending ? 98 votes

Je n'ai pas encore prêté

6.1%

De 1 à 100 €

6.1%

De 101 à 200 €

4.1%

De 201 à 500 €

3.0%

De 501 à 1000 €

11.2%

De 1001 à 2000 €

19.4%

De 2001 à 5000 €

17.4%

De 5001 à 10 000 €

17.4%

De 10 001 à 20 000 €

5.1%

De 20 001 à 50 000 €

3.0%

De 50 001 à 100 000 €

4.1%

Plus de 100 000 €

3.0 %

 

>>>Vous avez prêté personnellement à combien de projets ? 98 votes

Aucun

4.1%

1

1.0%

Entre 2 et 4

5.1%

Entre 5 et 9

16.3%

Entre 10 et 19

17.4%

Entre 20 et 29

13.3%

Entre 30 et 39

10.2%

Entre 40 et 49

5.1%

Entre 50 et 74

10.2%

Entre 75 et 99

5.1%

Entre 100 et 199

10.2%

200 et +

2.0%

 

>>>14 incidents à ce jour chez Unilend, vous vous dites  ? 62 votes

Je n'ai jamais prêté sur cette plateforme

32.3%

J'ai déjà prêté et ça ne me freine pas

3.2%

J'ai déjà prêté mais je vais ralentir la cadence

27.4%

J'ai déjà prêté mais je vais stopper

33.9%

Je ne sais pas

3.2%

Simulez la rentabilité nette finale de votre investissement !

Ne vous laissez plus avoir avec les soit disant TRI que vous affichent certaines plateformes !

Ces TRI ne sont que virtuels :

* Parce qu'ils supposent que tous les prêts jusqu'à présent payés le resteront jusqu'à la fin, ce qui est totalement utopique.

* Parce qu'ils ne tiennent pas compte de la fiscalité qui est élevée pour ce type de placement.

 

Ces TRI virtuels sont des outils commerciaux pour les plateformes pour laisser le plus longtemps possible leurs prêteurs dans les illusions de gains.

 

Les TRI réels seront donc certainement bien inférieurs.

 

Jusqu'à aujourd'hui, vous n'avez pas d'outils concrets pour les estimer.

J'ai destiné de vous en mettre un à disposition. C'est une feuille EXCEL que vous trouverez ci dessous.

 

Fichier excel ici :

 

Taux de rendttaux-de-rendt-3.xlsx

 

Mode d'emploi : 

1/ Indiquer dans votre simulateur le nombre de projets financés : par exemple : 1000 [cellule B2]

2/ Indiquer la mise moyenne par entreprise : par exemple : 100 € [cellule B3]]

3/ Indiquer le nombre d'incidents : par exemple : 40 [cellule B5]

4/ Indiquer le taux moyen des prêts : par exemple : 6.00 % [cellule B6]

5/ Indiquer la durée moyenne des prêts (en mois) : par exemple : 48 [cellule B7]

6/ Indiquer le nombre moyen de mensualités payées avant les incidents : par exemple : 9 [cellule B9]

7/ Indiquer votre taux marginal d'imposition ou le taux d'acompte : par exemple : 24 % [cellule B10]

8/ Indiquer les éventuelles primes de bienvenue : par exemple : 100 € [cellule B12]

 

Et il n'y a plus qu'à regarder le résultat : taux de rendement net : 2.06 %

 

Vous pouvez modifier à votre guise les 7 paramètres ci dessus.

 

Interpréter les résultats de cet exemple : pour avoir 2.06 % de rentabilité nette , il faut avoir 40 incidents pour 1000 projets financés soit un taux d'incidents in fine de 40/1000 = 4.0 %.

Si vous prêtez sur 4 ans et que l'ancienneté moyenne de remboursement est de 12 mois, il faut donc maximum (4.0 %  / 12 mois / 48 mois) = 1 % d'incidents pour être sur le bon rythme des 2 % net de rendement.

C'est ce que vous voyez dans le tableau en bas de la page excel.

Comme vous pouvez le constater c'est très peu 1% d'incident.

Sachant qu'actuellement l' ancienneté de remboursement moyenne est entre 9 et 10 mois et qu'on a plus de 7 % d'incidents, on en est donc très loin !

 

Retour à la réalité avec le SIFP ?

 

Bonne simulation !

 

 

 

 

 

CALCULEZ LE RENDEMENT DE VOTRE PORTEFEUILLE !

Vous l’attendiez ? Il arrive ! Voici le tableur qui va vous calculer le rendement réel de votre portefeuille de prêts en crowdlending  à l’instant T.

 

Rdtptf

 

Le principe est simple :

  • Il ne fait aucun calcul hypothétique sur l’avenir contrairement au TRI. Il n’anticipe ni gains futurs ni incidents futurs. C’est bien la performance réelle de votre portefeuille à l’instant T qui est calculée !

 

  • Cette performance est nette d’impôts, donc nette de prélèvements sociaux et d’IRPP.

 

  • Le calcul du rendement est bien celui des prêts amortissables et non celui du livret A qui est bien différent car le capital ne s’amortit pas tous les mois sur ce dernier produit !

 

  • La comptabilisation des impayés se fait selon différentes méthodes en respectant la sensibilité de chacun.

 

La notice d’utilisation est très simple et claire :

Toutes les données saisissables sont écrites en rouge ! Et toutes les données calculées sont écrites en noir !

Ce qu’il faut saisir au préalable :

1/  Votre taux marginal d’imposition sur le revenu dans la cellule E2

2/  Si vous donnez une importance au calcul du taux de perte pour déterminer le taux de rendement de votre portefeuille , indiquez dans les cellules K2 à K7 le taux de perte que vous estimez en cas de retard de X échéances de vos prêts.

 

Ce qu’il faut saisir pour chaque prêt :

1/ Le nom du projet (colonne A)

2/ Le montant de votre prêt (colonne B)

3/ Le taux de votre prêt (colonne C)

4/ La durée de votre prêt (colonne D)

5/ La date de déblocage de votre prêt (colonne E)

 

En cas d’incident (retard et/ou procédure collective) :

1/ Indiquer un X (colonne F)

2/ Indiquer manuellement (uniquement dans ce cas car sinon le calcul est automatique) le nombre de mois déjà remboursés (colonne I)

 

 

En cas de procédure collective : (procédure de sauvegarde, redressement judiciaire, liquidation judiciaire) :

1/ Indiquer un X (colonne G)

 

Comment le tableur effectue t-il  les calculs ?

 

Simplement et en plusieurs étapes.

1/ Il va calculer un rendement moyen brut de votre portefeuille (avant fiscalité et avant incidents).

Exemple : 6 % (cellule E1)

2/ Il va calculer le montant des intérêts bruts de votre portefeuille (de la 1ère échéance jusqu’à aujourd’hui avant fiscalité et avant incidents).

Exemple : 300 € (cellule J9)

Par conséquent : 300 € d’intérêts bruts = 6 % de rendement brut

3/ Il va comptabiliser les incidents connus à ce jour selon 3 méthodes :

Méthode 1 : en cas de retard ou de procédure collective (dès la 1ère échéance)  il va calculer le capital restant dû sur votre prêt  (le total est à la cellule L9)

Méthode 2 : en cas de retard mais au bout de la 2ère échéance impayée, il va calculer le capital restant dû sur votre prêt  (le total est à la cellule M9).

Pour les procédures collectives, dès connaissance de celles-ci, il va calculer le capital restant dû sur votre prêt

Méthode 3 : en cas de retard, il va provisionner un pourcentage du capital restant dû sur votre prêt, pourcentage qui sera croissant avec le nombre d’échéances impayées. Le principe est que plus le retard est long, plus la perte a de chance de se concrétiser pour de bon ! (le total est à la cellule N9)

 

En fonction de la méthode utilisée, il va calculer un taux de rendement de votre portefeuille que vous trouverez à la cellule :

H2 pour la méthode 1

H3 pour la méthode 2

H4 pour la méthode 3

 

Et voilà vous connaissez enfin le rendement de votre portefeuille de crowdlending !

Je reste à votre disposition pour toute question sur le forum ou dans contact.

 

Voici le fichier EXCEL 

Bons calculs !

Rentabrentab-1.xlsx

Matrice de décision

MISE A JOUR LE 16/02/2017

Ceci est une première ! 

Voici ci dessous un tableur qui représente une matrice de décision pour vous aider à choisir les projets que vous souhaitez financer.

 

Guide d'utilisation :

Dans cette dernière mise à jour, la saisie est encore plus facile ! (et les données risque ont été réactualisées)

 

1/ Aller sur la cellule A8 et liser les commentaires puis choisir le secteur d'activité (cellule B8) d'après la procédure indiquée. 

Et ainsi de suite jusqu'à la ligne 15 (Montant du prêt/CA)

 

2/ Cellules A16 à A21 : libre à vous de choisir d'autres critères, ce n'est pas une obligation !

 

3/ Colonne C : le calcul de la note est automatique pour les lignes 10 à 19. Ne pas modifier les formules !

Pour les lignes de 16 à 21, vous pouvez attribuer une note (c'est manuel) pour les critères que vous aurez défini.

 

4/ Colonne D : les pondérations : j'ai indiqué une pondération de 3 pour le choix de la plateforme, 2 pour le scoring societe.com, 1.5 pour le secteur d'activité, le taux d'intérêt et l'année de création de la société et 1 pour les autres critères mais vous pouvez les changer pour chaque critère si celles ci vous semblent plus ou moins important dans le calcul du risque. Libre à vous de les modifier ou pas !

 

5/ Colonne E : "TOTAL" : le calcul est automatique : ne pas modifier les formules !

 

6/ Vous obtenez une note finale : cellule E23 : le calcul est automatique

 

Bonne utilisation !

 

 

Le lien vers le fichier Excel :

Matricededecision15022017matricededecision15022017.xlsx

Liste des incidents

Mise à jour : 15/02/2017

11 1

12

Lecture : 26 mois après la création  de la plateforme, le taux d'incident est de 6.82 % chez Unilend, 21.10 % chez Finsquare et 6.67 % chez Lendopolis.

Ce taux d'incident croit régulièrement au fil des mois. A noter : à 38 mois après le 1er prêt octroyé, le taux d'incident est de ...9.97 % chez Unilend.

Nous verrons si les autres plateformes dépassent ou pas ce taux d'ici un an..

 

Lire la suite

L'autolend d'Unilend est-il un bon outil pour les prêteurs ? Simulations

Unilend a mis en place l'autolend qui propose d'investir automatiquement dans les nouveaux projets que proposent la plateforme.

Les prêteurs intéressés devront indiquer un montant et un taux minimal qu'ils acceptent de prêter aux nouveaux projets.

Ils ont aussi la possibilité de choisir également comme paramètres le nombre d'étoiles (évaluation de la plateforme des projets financés).

Par exemple, investir automatiquement une certaine somme à un taux minimal pour les entreprises qui ont 3 étoiles, 4 étoiles...

Nous allons effectué un backtesting (c'est à dire une simulation sur les projets déjà financés) pour vérifier si ce système est rentable ou pas pour les prêteurs.

Bien entendu les performances passées n'indiquent pas systématiquement les performances à venir mais cela a l'avantage de donner des informations importantes pour les prêteurs intéressés.

Les 2 critères de performance que j'ai utilisé sont d'un côté les intérêts bruts (qui indique les gains) et de l'autre côté le capital restant dû sur les prêts en retard (qui indique les pertes potentielles). Puis je calcule un ratio : CRD sur les prêts en retard / Intérêts bruts. Si celui ci est inférieur à 60 %, l'investissement est considéré comme rentable c'est à dire qu'on peut anticiper un gain supérieur à un PEL, s'il est entre 60 % et 80 % le gain est faible, au dessus de 80 % (en raison de la fiscalité des gains), l'investissement donnera un rendement estimé négatif. Donc à fuir.

Voici les résultats du test :

1ère simulation : si nous avons décidé de financer l'ensemble des projets au dessus d'un certain taux d'intérêt :

Taux d'intérêt

Intérêts bruts en k€

CRD sur les prêts en retard en k€

CRD prêts en retard / Intérêts bruts

Rentable ou pas ?

>=4%

1 342

1 461

109 %

NON

>=7 %

1 302

1 461

112 %

NON

>=8 %

1 238

1 461

118 %

NON

>=9 %

953

1 108

116 %

NON

>=9.5 %

568

743

131 %

NON

 

Conclusion : dans aucun cas, l'investissement est rentable. Et plus nous sommes exigeants sur le taux minimum de prêt, moins l'investissement est rentable en raison d'un niveau de casse important !

2ème simulation : si nous avons décidé de financer les projets qui comptent X étoiles à partir de 4 % de taux d'intérêt

Nombre d'étoiles

Intérêts bruts en k€

CRD sur les prêts en retard en k€

CRD prêts en retard / Intérêts bruts

Rentable ou pas ?

3 étoiles

680

930

137 %

NON

3.5 étoiles

496

445

90 %

NON

4 étoiles et +

165

86

52 %

OUI

 

Conclusion : L'investissement n'est rentable que pour les prêts de 4 étoiles et +.

3ème simulation : si nous avons décidé de financer les projets qui comptent X étoiles à partir de 9 % de taux d'intérêt

 

Nombre d'étoiles

Intérêts bruts en k€

CRD sur les prêts en retard en k€

CRD prêts en retard / Intérêts bruts

Rentable ou pas ?

3 étoiles

509

645

127 %

NON

3.5 étoiles

325

376

116 %

NON

4 étoiles et +

120

86

71 %

NON

 

Conclusion : Exiger un taux d'intérêt d'au moins 9 % même à des projets ayant 4 étoiles ou plus n'est pas rentable.

Attention aux analyses erronées qu'on trouve sur le web...

J'ai trouvé sur Internet sur un site de crowdlending une analyse effectuée par l'un des membres concernant la rentabilité d'un investissement en fonction du moment où interviennent les incidents de paiement (à la Xième échéance).

Voici une copie écran des résultats de son étude : 

Calcul faux

 

Le problème est que cette simulation comporte des erreurs et pour plusieurs raisons : (mon objectif n'est pas de critiquer mais d'avoir une approche pédagogique)

1/ Dans la simulation, on se base sur 10 dossiers financés. Concernant le nombre de défauts, ils vont de 0 (OK) à 15 (?)

Plus de défauts que de dossiers financés (???)

Un investissement de 1000 € (10 dossiers de 100 €) entraînant une perte de 1502.02 € (en haut à droite du tableau) est complètement impossible !

 

2/ Les calculs se basent sur l'hypothèse où les intérêts touchés (par exemple à la première échéance : 4.03 € pour les 10 prêts) sont des intérêts totaux pour tous les prêts !!!

Ce qui est faux car tous les prêts sans incident touchent les intérêts  de la 1ère mensualité jusqu'à la dernière ! (la 36ème mensualité dans son exemple) et non uniquement les intérêts de la 1ère mensualité !!!

 

3/ On ne le voit pas ici mais il a sorti un autre tableau avec non pas 10 projets financés mais 100 et nous vante les avantages de la diversification en terme de gain...

Il précise que 5 incidents pour 100 dossiers financés font moins mal que 5 incidents pour 10 dossiers. Archi logique !

Mais l'hypothèse où il n'y a pas un seul incident de plus pour 90 dossiers supplémentaires est un non sens total !

A ce rythme, il vaut mieux financer 1 000 000 de projets pour 5 incidents !!!

Non la diversification n'augmente pas la rentabilité (et ne la diminue pas non plus) car on prête au même taux et avec les mêmes risques !

Le seul avantage est que mathématiquement l'espérance de gain moyen ou de perte moyenne par dossier se trouve réduite. Je parle bien par dossier et pas en totalité.

Mais avant de parler diversification, il faut parler RENTABILITE ! Car investir sur du non rentable est un non sens ! 

 

Le S.I.F.P. a refait les calculs exacts en utilisant les mêmes paramètres que dans l'exemple : 1000 € à 8 % sur 36 mois, taux de PS de 15.5 % et IR à 24 % et voici les résultats (qui sont complètement différents)

Calcul juste

 

Lecture :

Si on prête 10 fois 100 € soit 1000 €, à 8% sur 36 mois avec des PS à 15.5 % et un IR à 24%, le gain final sera de 2.08 € si tous les incidents arrivent dès le départ (avant la 1ère mensualité) et que le taux d'incident est de 7 %.

A 10 % de taux d'incident (tous avant la 1ère mensualité), la perte est de 30.24 €.

A 10 % de taux d'incident (intervenant tous après 6ème mensualité), la perte est de 12.92 €.

Ces résultats sont bien différents de ceux indiqués par l'analyste d'en haut.

 

Si l'auteur de cette étude (qui s'appelle Mathieu et habite Floirac) souhaite que je lui envoie un fichier rectificatif, ce sera avec grand plaisir ! Qu'il m'envoie un mail à cette adresse et je lui répondrai :

infofiparticipatif@free.fr

 

 

 

 

La matrice de décision du SIFP efficace dans 93.9 % des incidents !

J'ai essayé de tester l'efficacité de la matrice de décision qui est sur mon blog.

J'ai comme principe que si un outil ne fonctionne pas, il faut le supprimer et le remplacer par un autre.

Vérifions cela empiriquement si c'est le cas ou pas :  projet par projet et critère par critère :

La notation est sur 20 pour chaque critère :

Nom de l'entreprise Note secteur d'activité Note durée du prêt Note taux d'intérêt Note année de naissance du dirigeant Note année de la création de la société Note chiffre d'affaires Note nombre de salariés Note scoring societe.com NOTE FINALE 
ALM Solution Industrielle 3,6 20,0 0,0 6,7 6,7 12,0 4,0 20,0 9,1
Atout Menage 1,8 5,0 6,7 6,7 6,7 8,0 16,0 0,0 6,4
Bijouterie Delaye-Joyerot 3,6 0,0 0,0 13,3 20,0 4,0 0,0 0,0 5,1
Bio Culture 3,6 5,0 10,0 0,0 0,0 4,0 0,0 0,0 2,8
Bio Culture 3,6 5,0 10,0 0,0 0,0 4,0 0,0 0,0 2,8
Bio-Froid 10,9 20,0 0,0 13,3 20,0 12,0 8,0 20,0 13,0
BLI Alsace 0,0 15,0 10,0 6,7 13,3 12,0 20,0 0,0 9,6
C.G.M.O.D. 0,0 0,0 3,3 0,0 0,0 8,0 12,0 0,0 2,9
C.G.M.O.D. 0,0 0,0 6,7 0,0 0,0 8,0 12,0 0,0 3,3
C.G.M.O.D. 0,0 15,0 3,3 0,0 0,0 8,0 12,0 0,0 4,8
Choc Thermique 5,5 0,0 6,7 6,7 0,0 16,0 4,0 0,0 4,8
Complément Europe 3,6 20,0 0,0 20,0 20,0 0,0 8,0 20,0 11,5
Digital Systems 3,6 0,0 0,0 0,0 13,3 0,0 0,0 0,0 2,1
Digital Systems 3,6 0,0 3,3 0,0 13,3 0,0 0,0 0,0 2,5
Digital Systems 3,6 0,0 6,7 0,0 13,3 0,0 0,0 0,0 3,0
Ega lEspace Autrement 5,5 0,0 6,7 20,0 0,0 16,0 0,0 0,0 6,0
Etablissements Ligier 5,5 15,0 10,0 6,7 0,0 4,0 0,0 10,0 6,4
EURL Le Pippino 18,2 0,0 20,0 20,0 20,0 16,0 4,0 20,0 14,8
Eurocar Negoce 3,6 5,0 6,7 0,0 6,7 16,0 12,0 10,0 7,5
Frédéric Escoffier 10,9 0,0 6,7 13,3 0,0 4,0 16,0 0,0 6,4
Funelia 1,8 5,0 6,7 6,7 0,0 16,0 4,0 20,0 7,5
HADC 14,5 5,0 20,0 13,3 6,7 16,0 4,0 0,0 9,9
Hautes Alpes Only 3,6 0,0 10,0   13,3 8,0 12,0 0,0 6,7
INOVIP 3,6 0,0 0,0 20,0 0,0 8,0 4,0 0,0 4,5
Karma Voyages 0,0 15,0 10,0 6,7 0,0 8,0 4,0 0,0 5,5
L D M Librairie du Marché 3,6 0,0 6,7 0,0 6,7 4,0 4,0 0,0 3,1
La Criée Costelloise 3,6 15,0 10,0 0,0 6,7 4,0 12,0 0,0 6,4
LDM Librairie de Marché 3,6 20,0 0,0 0,0 6,7 4,0 4,0 0,0 4,8
Les Primeurs de Rambouillet 3,6 15,0 3,3 0,0 0,0 4,0 12,0 0,0 4,7
LOurson 0,0 5,0 6,7   6,7 8,0 0,0 0,0 3,8
Marcel et Cendrillon 10,9 10,0 16,7 20,0 6,7 4,0 0,0 10,0 9,8
Natouch 3,6 5,0 3,3 6,7 6,7 12,0 12,0 0,0 6,2
Natouch 3,6 5,0 6,7 6,7 6,7 12,0 12,0 0,0 6,6
Pacha 5,5 5,0 3,3 6,7 13,3 12,0 8,0 0,0 6,7
Philtex and Recycling 3,6 0,0 0,0   0,0 12,0 20,0 0,0 5,1
Qualiop Data Word 16.4 0.0 13.3 20.0 0.0 0.0 20.0 10.0 9.96

 

Suite

Lire la suite

Comment Unilend embellit ses statistiques

Stats unilend

Dans ses stats risques mensuelles, Unilend publie quelques indicateurs.

Le plus difficile à comprendre est le taux d'incidents de remboursement à date. Que signifie t-il ?

A fin février 2016, celui ci est de 4.79 %

Voici le détail du calcul :

1 / Calcul du capital restant dû sur l'ensemble des prêts :

Dans un premier temps, Unilend calcule le capital restant dû sur l'ensemble des prêts.

Celui ci est égal au montant prêté - montant remboursé.

Le montant prêté à fin février est de 16 620 650 € et le capital remboursé est de 3 712 480 € (montants affichés à gauche sur la page des statistiques)

2

Le capital restant dû est donc de 16 620 650 - 3 712 480 = 12 908 170 € à fin février 2016.

 

2/ Unilend calcule le capital restant dû sur les prêts dont les sociétés sont en liquidation judiciaire.

3/ Unilend calcule le capital en retard des prêts dont les sociétés ne sont pas en liquidation judiciaire.

Le capital en retard est la part du capital dans les échéances en retard. 

Exemple : il y a une échéance en retard dans un prêt. celle ci est de 50 € dont 38 € de remboursement de capital et 12 € d'intérêt.

La stat risque d'Unilend prendra dans son calcul 38 €. Rien à voir avec le capital restant dû donc !

S'il y a 2 échéances en retard, on prendra la fraction du capital dans les 2 échéances en retard.

Exemple : 50 € d'échéance dont 38 € de capital et 12 € d'intérêts dans la mensualité X et 39 € de capital et 11 € d'intérêt dans la mensualité X+1

La stat risque d'Unilend prendra dans son calcul 38 + 39 = 77 €.

Etc...

 

Maintenant qu'on connaît la méthode de calcul, voici pour fin février le détail du calcul :

1/ Capital restant dû = 12 908 170 € (déjà calculé plus haut)

2/ Capital restant dû sur les prêts en liquidation judiciaire :

Nom de la société

Capital restant dû estimé par le SIFP

Karma Voyages

29 261 €

Digital Systems 1

61 768 €

Digital Systems 2

30 030 €

Digital Systems 3

106 365 €

Vision Du Ciel Industries

85 757 €

Bio Froid

87 910 €

Smok It

71 372 €

TOTAL

472 463 €

 

3/ Capital en retard des prêts dont les sociétés ne sont pas en liquidation judiciaire (à fin février 2015)

Nom de la société

Capitaux en retard estimés par le SIFP

Capital restant dû estimé par le SIFP

Serre Conseil

2 776 €

47 304 €

Les Primeurs de Rambouillet

1 138 €

18 039 €

Semafer

12 676 €

72 199 €

Philtex & Recycling

14 745 €

109 137 €

BLI Alsace

20 581 €

92 564 €

ALM Solution Industrielle

17 000 € 

135 997 €

Spokes N Motion

11 766 €

42 595 €

Shala SARL

65 221 €

232 689 €

TOTAL

145 903 €

750 524 €

 

Donc si on additionne le capital restant dû des prêts dont les sociétés sont en LJ (472 463 €) 

et les capitaux en retard des prêts dont les sociétés ne sont pas en LJ (145 903 €)

On arrive à un total de 472 463 € + 145 903 € = 618 366 €

Si on divise 618 366 € par le capital restant dû de l'ensemble des prêts (12 908 170 €)

618 366 / 12 908 170 = 4.79 % on arrive bien au chiffre communiqué par Unilend !

 

En revanche si Unilend comptabilisait le capital restant dû de l'ensemble des prêts en retard (LJ ou pas) :

On arriverait à 472 463 € + 750 524 € = 1 222 987 €

Soit un taux d'incident de 1 222 987 / 12 908 170 = 9.47 % !!!

Ce ne serait pas du tout vendeur, vous l'aurez compris, mais si Unilend calculait son risque comme la loi le demande sur le capital restant dû

on aurait bien 9.47 % de taux d'incident soit presque 5 points de plus que ce qu'il affiche !!!

Disparition prochaine d'une plateforme de crowdlending ? enquête...

Une plateforme de crowdlending va t-elle disparaître ? Enquête...

 

Mathieu GEORGE, administrateur du blog/forum crowdlending.fr, a rédigé un excellent article  en date du 2 février sur la disparition des plateformes et de l'impact que cela risque de provoquer pour les prêteurs.

Le webmestre de crowdlending.fr indique que "les plateformes font face à de lourds investissements marketing car elle doivent investir du budget pour attirer des emprunteurs mais aussi des prêteurs" et que pour financer ces lourds investissements elles doivent absolument obtenir des lever des fonds  pour des montants de plusieurs millions d'euros. Il écrit notamment : "même en levant 1,5 millions d’euros, les plateformes ne pourront pas tenir bien longtemps".

En date du 24 mars, l'administrateur du blog crowdlending.fr écrit le post suivant qui est très évocateur, en voici une copie écran : 

Post

 

Le titre du post est : "Evolutions Finsquare". Il évoque une hypothèse d'un budget marketing qui a peut-être "crâmé" et invite ses lecteurs à relire son article sur la disparition des plateformes.

Mais Mathieu GEORGE reste prudent en indiquant à la fin de son post : "Bien sûr ceci n'est que pure supposition".

Ce post ne m'a pas laissé indifférent...

L'administrateur du blog revient avec un nouvel article sur son blog publié en date du 16/04/2016 et intitulé :  . Il y met un tampon "confidentiel" que je ne comprends pas car ce qui est "confidentiel" n'est par définition pas lu ou vu par le le monde entier or les textes de son blog peuvent être lus par tous les Terriens !!! Je me demande où est la confidentialité dans ce cas !!! (rires!!!)

Le début de son billet : "Il y a un peu plus de 2 mois, j’écrivais un article sur la disparition potentielle des plateformes de crowdlending et les impacts possibles sur les prêteurs. Il semblerait que nous passions bientôt d’une pure supposition à la réalité …"

Le terme "d'une pure supposition" se retrouve sur son billet rédigé sur son forum en date du 24 mars avec comme titre : "Evolutions Finsquare"

Vous devinerez donc facilement de quelle plateforme il parle...

De plus, il parle d'indices révélateurs annonçant la disparition d'une plateforme : nombre de projets à financer en baisse, succession de messages automatiques de la plateforme sur Twitter souhaitant la bienvenue aux nouveaux followers, une levée de fonds n'ayant pas abouti depuis septembre - octobre 2015...

Concernant le nombre de projets à financer en baisse, Finsquare est dans ce cas...

Quant aux messages automatiques de la plateforme sur Twitter souhaitant la bienvenue aux nouveaux followers, Finsquare est dans ce cas...

Enfin, une levée de fonds n'ayant pas abouti depuis sepembre -octobre 2015, Finsquare est aussi dans ce cas.

Finsquare a en tout obtenu 2 levées de fonds, la dernière datant de juin 2015 et une troisième était prévue avant la fin de l'année 2015, mais qui n'a pas eu lieu...

Bizarre, silence radio des médias concernant cette levée de fonds qui ne s'est pas réalisée...

On médiatise à tout va les succès, mais on passe sous silence les échecs. Sachant que cela entraîne des conséquences facheuses pour les prêteurs...

Le SIFP va prochainement faire une enquête qui sera régulièrement mise à jour sur les succès / échecs des levées de fonds des plateformes.

Nouveau message de Mathieu GEORGE ce jour sur son blog qui en sait visiblement plus que les autres (pour info il est le patron de creditprofessionnel.com qui a comme partenaire entre autres Finsquare, on comprend mieux...) : il évoque déjà une plateforme "défunte" et une plateforme "acheteuse" en ne mentionant pas de nom.

Voilà la réponse que je lui ai apporté : sera t-elle censurée ?

"Merci Mathieu de nous avoir prévenu de la disparition prochaine d'une plateforme.Mais je trouve que tu devrais donner le nom de cette plateforme et je vais te dire pourquoi :

1/ Dans l'intérêt des prêteurs pour qu'ils ne prêtent plus sur cette plateforme qui ne pourra plus offrir un service de recouvrement des impayés

2/ Dans l'intérêt des autres plateformes car le fait de ne pas communiquer de nom risque d'entraîner une défiance totale des prêteurs qui ne vont plus prêter sur les autres plateformes et cela pourrait provoquer un effet "domino" qui serait préjudiciable au secteur et risque de nouveau de se retourner une fois de plus contre les prêteurs...

Je pense qu'il faut tout dire dans ces conditions.

Merci d'avance"

J'attends sa réponse.

En attendant, je continue mon enquête...

 

Vous pouvez retrouver les articles de crowdlending.fr en cliquant sur les liens suivants : 

* Article du 2 février 2016 : 

http://www.crowdlending.fr/certaines-plateformes-vont-disparaitre-quel-sera-limpact-pour-les-preteurs/

 

* Article du 16 avril 2016 :

http://www.crowdlending.fr/scoop-plateforme-de-crowdlending-a-vendre/

 

Le taux d'intérêt est-il corrélé au montant ?

Je souhaiterais savoir si le taux d'intérêt d'un prêt en crowdlending est corrélé au montant demandé ?

Pour réaliser cette étude, j'ai comparé 3 plateformes de crowdlending, dont 2 à enchères inversées et 1 à taux fixé dès le départ.

Voici les résultats (ETUDE REALISEE EN MARS 2016)

CALCUL DE LA MEDIANE :

 

Unilend

Finsquare

Lendix

<=20 k€

5.95 %Smiley sourire

6.71 %

NS

<=30 k€

6.81 %Smiley sourire

7.47 %

NS

<=40 k€

7.04 %

7.58 %

6.50 %Smiley sourire

<= 50 k€

7.93 %

7.65 %

6.50 %Smiley sourire

<= 70 k€

8.05 %

7.75 %

6.50 %Smiley sourire

<= 100 k€

8.52 %

7.83 %

6.50 %Smiley sourire

> 100 k€

9.52 %

SO

6.25 %Smiley sourire

 

 

CALCUL DU QUARTILE 1 :

 

Unilend

Finsquare

Lendix

<=20 k€

4.79 %Smiley sourire

6.05 %

NS

<=30 k€

5.60 %Smiley sourire

6.31 %

NS

<=40 k€

5.95 %

6.63 %

4.50 %Smiley sourire

<= 50 k€

6.34 %

6.73 %

5.00 %Smiley sourire

<= 70 k€

6.80 %

6.77 %

5.00 %Smiley sourire

<= 100 k€

7.25 %

6.85 %

5.75 %Smiley sourire

> 100 k€

9.06 %

SO

5.88 %Smiley sourire

 

CALCUL DU QUARTILE 3 :

 

Unilend

Finsquare

Lendix

<=20 k€

6.64 %Smiley sourire

8.25 %

NS

<=30 k€

7.99 %Smiley sourire

8.55 %

NS

<=40 k€

8.19 %

8.59 %

7.50 %Smiley sourire

<= 50 k€

8.75 %

8.58 %

7.50 %Smiley sourire

<= 70 k€

8.93 %

8.58 %

7.50 %Smiley sourire

<= 100 k€

9.23 %

8.59 %

7.50 %Smiley sourire

> 100 k€

9.76 %

SO

7.50 %Smiley sourire

Le crowdlending est-il rentable ?

Nous avons effectué un test sur la base des 610 entreprises financées en crowdlending.

Et nous allons vérifier à chaque mensualité de remboursement quel est le taux d'incidents.

Mensualite

Que constate t-on ?

Sur la base des remboursements passés, nous constatons que toutes les échéances ont été payées au 1er mois de remboursement du prêt, qu'il y a 0.58 % d'incidents au 2ème mois, 1.07 % au 3ème mois....et 10.11 % d'incidents au 15ème mois. 

Nous n'allons pas au delà de 15 mois dans l'analyse car la base de prêt n'est plus suffisamment représentative au delà de cette période.

Qu'allons nous calculer ?

C'est très simple : comme nous avons une vision claire pendant les 15 premiers mois de remboursement du prêt, nous allons calculer quelles sont les incidences des impayés sur les mensualités, les intérêts, le capital, les prélèvements sociaux.

Nous prenons l'exemple d'un prêt de 5 000 € (sensé représenté notre investissement global en crowdlending) sur 15 mois à 8 % brut.

Voici un tableau d'amortissement dans l'hypothèse où il n'y a pas d'impayé :

Ta pas d impaye 1

Le prêteur touche 270.80 € d'intérêts bruts, paie 41.97 € de prélèvements sociaux, et touche donc 228.83 € net.

 

Voici le tableau d'amortissement en cas d'impayés :

Ta si d impaye

Les mensualités sont réduites à proportion des impayés à chaque échéance.

A la mensualité 1, on touche 100 % des mensualités, soit 351.39 €, à la mensualité 2, on touche 99.42 % des mensualités (avec 0.58 % d'impayés) soit  349.34 € etc... jusqu'à la 15ème mensualité.

Nous voyons qu'avec les incidents, le capital remboursé n'est plus de 5000 € mais de 4760.90 €, les intérêts bruts de 262.85 € et 222.11 € et qu'en additionant ces 2 chiffres (capital remboursé + intérêts nets), nous ne retrouvons plus nos 5000 € et que nous perdons 17 € dans notre investissement...

Voici le tableau de synthèse : 

Gain

Conclusion : le crowdlending avec les taux de défaut actuels n'est pas rentable pour l'heure et le taux de rentabilité sera même légèrement négatif.

Wait and see !

 

 

 

 

 

Calcul du rendement du portefeuille : la méthode du TRI

Je suis heureux de vous faire partager mon simulateur de rendement de portefeuille que vous trouverez ci joint.

C'est un fichier très facile à utiiliser.

Il faut saisir manuellement 4 informations sur chaque prêt :

* Colonne B : renseigner le montant prêté

* Colonne C : renseigner la durée du prêt en mois

* Colonne D : renseigner le taux d'intérêt 

* Colonne E : renseigner le nombre de mois payés.

Hypothèses:

* Si pas d'impayé sur un prêt,  le  nombre de mois payés est égal à la durée du prêt

On prend donc comme hypothèse que s'il n'y a pas d'incident sur un prêt, il n'y en aura pas sur les échéances futures.

* Si impayé sur un prêt, indiquer le nombre de mois payés.

On prend donc comme hypothèse que s'il y a un incident sur un prêt, les échéances suivantes ne seront pas payées.

 

Bonne utilisation !

 

Open Office :

Simulateurrendementdesonportefeuille 3Simulateurrendementdesonportefeuille

Excel :

Simulateurrendementdesonportefeuille 3Simulateurrendementdesonportefeuille

LA METHODE DU TAUX DE RENDEMENT ANNUALISE :

Suite à la demande d'une personne sur le forum, vous trouverez un simulateur qui vous calcule le rendement de votre portefeuille selon la méthode du taux d'incident annualisé.

Le taux de rendement annualisé de votre portefeuille va dépendre ici de 4 paramètres :

* Du taux d'intérêt moyen des prêts

* De la durée moyenne des prêts

* Du taux d'incident de votre portefeuille que j'ai annualisé pour que cela ait un sens

* De la fiscalité : ici je ne tiens compte que des prélèvements sociaux. Comme une partie des pertes est déductible des gains, afin de simplifier les calculs, je n'ai pas inclu le taux marginal d'imposition (IRPP) dans les calculs

 

Notice d'utilisation du fichier :

Rappel : Les calculs des lignes ou colonnes en rouge sont automatisés, il ne faut pas modifier ces critères.

Ce qu'il faut faire : 

1/ Supprimer les lignes des projets ne vous concernant pas dans le tableau des projets (je les ai tous recensés à ce jour, seuls les projets financés chez Lendosphère n'apparaissent pas)

2/ Si vous ne trouvez pas le projet que vous avez financés, rajouter des lignes

3/ Modifier la colonne B (montant prêté) et indiquer le montant que vous avez prêté à ce projet

4/ Modifier la colonne D (taux d'intérêt) et indiquer le taux d'intérêt pour ce projet

5/ En cas de nouveaux incidents ou fin des incidents, mettre à jour la colonne G et H. Dans la colonne G, indiquer 1 s'il y a des incidents et laisser vide la cellule s'il n'y a pas ou plus d'incident. S'il y a des incidents, indiquer dans la colonne H le nombre de mois payés.

Pour vous aider, vous trouverez la liste actualisée des incidents et le nombre de mois payés à la page suivante que je vous invite à consulter régulièrement :

http://financementparticipatif.e-monsite.com/pages/liste-des-incidents-toutes-plateformes-confondues.html

 

En cas de difficulté, je suis bien sûr à votre disposition, il suffit de laisser un message sur le forum (si cela peut être utile à tout le monde) ou dans contacts :

http://financementparticipatif.e-monsite.com/contact/contact.html

 

Bonne utilisation !

 

 

Fichier Office :

Simulateurrendementdesonportefeuille taux d incident annualiseSimulateurrendementdesonportefeuille taux d incident annualise

 

Fichier Excel :

Simulateurrendementdesonportefeuille taux d incident annualise 1Simulateurrendementdesonportefeuille taux d incident annualise

 

LA METHODE DU TRI : 

Je suis heureux de vous faire partager mon simulateur de rendement de portefeuille que vous trouverez ci joint.

C'est un fichier très facile à utiiliser.

Il faut saisir manuellement 4 informations sur chaque prêt :

* Colonne B : renseigner le montant prêté

* Colonne C : renseigner la durée du prêt en mois

* Colonne D : renseigner le taux d'intérêt 

* Colonne E : renseigner le nombre de mois payés.

Hypothèses:

* Si pas d'impayé sur un prêt,  le  nombre de mois payés est égal à la durée du prêt

On prend donc comme hypothèse que s'il n'y a pas d'incident sur un prêt, il n'y en aura pas sur les échéances futures.

* Si impayé sur un prêt, indiquer le nombre de mois payés.

On prend donc comme hypothèse que s'il y a un incident sur un prêt, les échéances suivantes ne seront pas payées.

 

Bonne utilisation !

 

Open Office :

Simulateurrendementdesonportefeuille 3Simulateurrendementdesonportefeuille

Excel :

Simulateurrendementdesonportefeuille 3Simulateurrendementdesonportefeuille

Plateformes à enchères inversées : les taux reflètent ils le niveau du risque ?

On pourrait débattre des heures sur ce sujet passionnant. 

Il faudrait d'abord savoir qui détermine le taux. 

Dans un marché standard, le prix (ici le taux d'intérêt) résulte du rapport de force entre l'offre et la demande.

La demande : cela serait ici les entreprises.

L'offre : cela serait ici les prêteurs.

Si l'offre en l'occurence les propositions des prêteurs sont nombreuses, le taux d'intérêt va donc beaucoup baisser.

Si l'offre est peu nombreuse (peu de prêteurs intéressés), le taux d'intérêt va rester élevé.

En gros, plus le projet fait de succès, plus les taux sont bas.

Si on prend comme hypothèse que les prêteurs ont raison et qu'il y a une certaine "intelligence collective", les projets avec les taux les plus bas seraient donc nettement moins risqués que les autres.

Que constate t-on ? En effet, à l'heure actuelle, tous les incidents entraînant une perte de capital concernent des prêts d'un taux supérieur ou égal à 8 % alors que le taux moyen du crowdlending est de...7.5 %. Frappant non ? Donc la théorie économique selon laquelle les risques sont élastiques au taux se vérifie ici.

Tout le monde en est-il convaincu ?

Je remarque que certains d'entre vous ont des doutes notamment quand ils voient certains taux (de projets qu'ils jugent assez risqués) descendre sous 6 %.

Ont-ils raison ?

Oui je pense. Parce que jusque là l'analyse n'est pas complète. Nous avons évoqué que ce qui détermine le niveau du taux d'intérêt, c'est la confrontation entre l'offre et la demande. Mais il manque d'autres paramètres : le montant, la durée, le délai de mise aux enchères et la capacité d'atraction de la plateforme (côté prêteurs et emprunteurs).

Le montant ? Oui, car un projet avec un faible montant verra mécaniquement son taux descendre plus rapidement à risque égal qu'un projet d'un grand montant.

La durée du prêt ? Il y a davantage de prêteurs qui souhaitent prêter sur des périodes courtes, et les prêteurs sont moins exigents en terme de taux de rémunération que s'ils prêtent sur 4 ou 5 ans (les placements courts terme rapportent moins que les placements long termes et les risques sont plus faibles sur des périodes très courtes. Par conséquent, un projet avec une durée de 24 mois et moins verra mécaniquement son taux descendre plus rapidement à risque égal qu'un projet avec une plus grande durée.

Le délai de mise aux enchères : plus cette période est longue, plus il y aura d'offres de prêt, et plus les taux baisseront.

La capacité d'attraction de la plateforme côté prêteurs : on le voit bien, sur unilend il y a plus de prêteurs que sur l'ancienne plateforme Finsquare, ce qui fait qu'à caractéristiques de prêt identique, les taux seront plus bas chez Unilend que chez Finsquare. 

La capacité d'attraction de la plateforme côté emprunteurs : il faut parler plutôt d'emprunteurs de bonne qualité. Les relations sont les suivantes : une plateforme qui communique bien (donc il faut un budget marketing assez important) va davantage attirer d'emprunteurs de toutes sortes mais aussi d'emprunteurs de qualité. Mais aussi une plateforme qui propose des conditions intéressantes (c'est à dire taux faibles, frais de dossiers faibles...) va aussi mécaniquement attirer plus de bons dossiers à terme. Cet élément (capacité d'attraction de la plateforme côté emprunteurs) est un élément central dans les décisions stratégiques des plateformes. Elles mettent actuellement le paquet là dessus.

En conclusion : oui dans l'ensemble, le risque est sensible au taux (statistiquement c'est imparable) l'intelligence collective existe bien mais il peut avoir des biais (montant, durée du prêt et des enchères, capacité d'attraction de la plateforme côté prêteurs et emprunteurs) qui fragilisent cette corrélation. Reste à déterminer le poids de chaque biais que je vais tenter de mesurer dans les prochaines semaines et prochains mois.

 

 

 

 

 

Chances de pérennité à cinq ans des entreprises créées selon certains critères

Chances de perennite a cinq ans des entreprises selon certains criteresSource : Insee, enquête Sine 2002, interrogations 2002, 2005 et 2007.

 

Commentaire du SIFP : 

Beaucoup de différenciation (tant mieux pour la matrice !)

L'étude confirme les difficultés du secteur du commerce, l'importance de la diversification de la clientèle, l'expérience du gérant dans son secteur d'activité, l'importance aussi de ses diplômes,et son âge et surtout le capital qu'injecte dans sa société.

On retrouve d'ailleurs certaines de ces données dans la matrice.

Je pense qu'il faut bien pondérer l'ensemble de ces critères dans la matrice et notamment le capital injecté dans la société qui me semble un élément primordial.

 

 

Caractéristiques des projets financés sur chaque plateforme de crowdlending

Voici les chiffres à ce jour des caractéristiques des projets financés  sur les 8 plateformes de crowdlending avec la plus forte collecte.

 

 

Caracteristiques par plateforme