Attention aux analyses erronées qu'on trouve sur le web...

J'ai trouvé sur Internet sur un site de crowdlending une analyse effectuée par l'un des membres concernant la rentabilité d'un investissement en fonction du moment où interviennent les incidents de paiement (à la Xième échéance).

Voici une copie écran des résultats de son étude : 

Calcul faux

 

Le problème est que cette simulation comporte des erreurs et pour plusieurs raisons : (mon objectif n'est pas de critiquer mais d'avoir une approche pédagogique)

1/ Dans la simulation, on se base sur 10 dossiers financés. Concernant le nombre de défauts, ils vont de 0 (OK) à 15 (?)

Plus de défauts que de dossiers financés (???)

Un investissement de 1000 € (10 dossiers de 100 €) entraînant une perte de 1502.02 € (en haut à droite du tableau) est complètement impossible !

 

2/ Les calculs se basent sur l'hypothèse où les intérêts touchés (par exemple à la première échéance : 4.03 € pour les 10 prêts) sont des intérêts totaux pour tous les prêts !!!

Ce qui est faux car tous les prêts sans incident touchent les intérêts  de la 1ère mensualité jusqu'à la dernière ! (la 36ème mensualité dans son exemple) et non uniquement les intérêts de la 1ère mensualité !!!

 

3/ On ne le voit pas ici mais il a sorti un autre tableau avec non pas 10 projets financés mais 100 et nous vante les avantages de la diversification en terme de gain...

Il précise que 5 incidents pour 100 dossiers financés font moins mal que 5 incidents pour 10 dossiers. Archi logique !

Mais l'hypothèse où il n'y a pas un seul incident de plus pour 90 dossiers supplémentaires est un non sens total !

A ce rythme, il vaut mieux financer 1 000 000 de projets pour 5 incidents !!!

Non la diversification n'augmente pas la rentabilité (et ne la diminue pas non plus) car on prête au même taux et avec les mêmes risques !

Le seul avantage est que mathématiquement l'espérance de gain moyen ou de perte moyenne par dossier se trouve réduite. Je parle bien par dossier et pas en totalité.

Mais avant de parler diversification, il faut parler RENTABILITE ! Car investir sur du non rentable est un non sens ! 

 

Le S.I.F.P. a refait les calculs exacts en utilisant les mêmes paramètres que dans l'exemple : 1000 € à 8 % sur 36 mois, taux de PS de 15.5 % et IR à 24 % et voici les résultats (qui sont complètement différents)

Calcul juste

 

Lecture :

Si on prête 10 fois 100 € soit 1000 €, à 8% sur 36 mois avec des PS à 15.5 % et un IR à 24%, le gain final sera de 2.08 € si tous les incidents arrivent dès le départ (avant la 1ère mensualité) et que le taux d'incident est de 7 %.

A 10 % de taux d'incident (tous avant la 1ère mensualité), la perte est de 30.24 €.

A 10 % de taux d'incident (intervenant tous après 6ème mensualité), la perte est de 12.92 €.

Ces résultats sont bien différents de ceux indiqués par l'analyste d'en haut.

 

Si l'auteur de cette étude (qui s'appelle Mathieu et habite Floirac) souhaite que je lui envoie un fichier rectificatif, ce sera avec grand plaisir ! Qu'il m'envoie un mail à cette adresse et je lui répondrai :

infofiparticipatif@free.fr

 

 

 

 

Ajouter un commentaire