Taux d'incident annuel maximum pour avoir un rendement positif

Nicolas Lesur, le patron d'Unilend avait récemment évoqué l'idée selon laquelle en prêtant à 100 entreprises sur 4 ans à 9 % d'intérêt et hors fiscalité, la rentabilité est positive s'il y a moins de 16 incidents. 

VRAI OU FAUX ? Je confirme que d'un point de vu mathématique c'est vrai. J'arrive au même résultat.

Mais attention pour 2 raisons :

* Nicolas Lesur précise que c'est hors fiscalité, il a raison de le préciser. Mais ce qu'attend un prêteur, c'est un calcul net de fiscalité car ce que gagne l'Etat ne rentre pas dans le portefeuille du prêteur !

Quelle est la fiscalité sur les intérêts du crowdlending ? Vous avez d'abord les prélèvements sociaux qui s'élèvent à 15.5 % et qui touche tous les particuliers de la même façon.

Il serait aisé et plus sincère de refaire les calculs en ôtant les prélèvements sociaux des gains.

Vous avez ensuite l'impôt sur le revenu (l'IRPP). Comme depuis peu, une grande partie des pertes est déductible (du moins quand la société est en liquidation judiciaire), cela ne me dérange pas qu'on ne les déduise pas des gains. 

Donc pour conclure, il faut décompter les prélèvements sociaux sans décompter l'IRPP.

 

* Raisonner d'un  côté en taux d'intérêt annuel de gain et de l'autre en perte sur une période de plusieurs années n'est pas correct. Le prêteur raisonne toujours annuellement.

Donc le vrai calcul est le suivant : quel est le taux  ANNUEL maximum d'incidents qui permet d'avoir une rentabilité nette d'impôt positive.

Actuellement nous comptons 21 incidents dans le crowdlending en France : 3.5 % du nombre total de prêt pour une durée moyenne de remboursement de 7.5 mois soit un taux annualisé d'incident de 3.5 % * 12 / 7.5 = 5.6 % 

Nous allons voir si avec ce taux annualisé d'incident, le crowdlending est rentable.

Certains vont vous parler de diversification, mais avant de diversifier, la première chose à voir, c'est si l'investissement est rentable ! C'est le b-a ba !

Je vais faire les calculs pour vous :

TAUX D'INCIDENT ANNUEL MAXIMUM POUR AVOIR UNE RENTABILITE POSITIVE EN FONCTION DE LA DUREE DU PRET ET DE LA PERIODE DE L'INCIDENT DANS LE PRET :

 

1/ PRET SUR 48 MOIS A UN TAUX D'INTERET DE 8 % BRUT 

PERIODE DE L'INCIDENT

TAUX D'INCIDENT ANNUEL MAXIMUM POUR AVOIR

UNE RENTABILITE POSITIVE

Incident avant la 1ère mensualité 3.16 % / an
Incident après la 3ème mensualité 3.37 % / an
Incident après la 6ème mensualité 3.61 % / an
Incident après la 9ème mensualité 3.88 % / an
Incident après la 12ème mensualité 4.20 % / an
Incident après la 15ème mensualité 4.58 % / an
Incident après la 18ème mensualité 5.03 % / an
Incident après la 21ème mensualité 5.58 % / an
Incident après la 24ème mensualité 6.27 % / an

 

A titre d'illustration, nous allons prendre l'exemple des obligations commercialisées chez Prêt d'Union entre fin 2011 et fin 2013.

L'ancienneté moyenne de remboursement à ce jour est de 2.9 ans.

Le taux d'incident est de 8.64 %.

Le taux annualisé d'incident est de 8.64 % / 2.9 ans = 2.98 %

La durée moyenne des crédits est proche de 4 ans. 

Donc le taux annualisé d'incident est inférieur aux taux indiqués sur ce tableau, la rentabilité devrait être (légèrement positive).

Mais attention le taux des prêts est proche de 5.5 %, il faut moins d'incidents pour que cela s'équilibre (il faut compter 3 % annuel).

Nous sommes à 2.98 % donc nous devrons être proche d'un taux de rendement proche de 0 %.

C'est le cas car les intérêts bruts versés sont de 2 904 000 € avant prélèvements sociaux soit 2 454 000 € nets de prélèvements sociaux.

Le capital restant sû sur les prêts en retard de plus de 6 mois est de 2 426 000 €, le bilan est donc très très légèrement positif.

CQFD.

 

2/ PRET SUR 36 MOIS A UN TAUX D'INTERET DE 8 % BRUT 

PERIODE DE L'INCIDENT

TAUX D'INCIDENT ANNUEL MAXIMUM POUR AVOIR

UNE RENTABILITE POSITIVE

Incident avant la 1ère mensualité 3,25 % / an
Incident après la 3ème mensualité 3.54 % / an
Incident après la 6ème mensualité 3.89 % / an
Incident après la 9ème mensualité 4,32 % / an
Incident après la 12ème mensualité 4.85 % / an
Incident après la 15ème mensualité 5.54 % / an
Incident après la 18ème mensualité 6.45 % / an

 

 

3/ PRET SUR 24 MOIS A UN TAUX D'INTERET DE 8 % BRUT 

PERIODE DE L'INCIDENT

TAUX D'INCIDENT ANNUEL MAXIMUM POUR AVOIR

UNE RENTABILITE POSITIVE

Incident avant la 1ère mensualité 3,36 % / an
Incident après la 3ème mensualité 3.84 % / an
Incident après la 6ème mensualité 4.47 % / an
Incident après la 9ème mensualité 5.36 % / an
Incident après la 12ème mensualité 6.69 % / an

 

4/ PRET SUR 60 MOIS A UN TAUX D'INTERET DE 8 % BRUT 

PERIODE DE L'INCIDENT

TAUX D'INCIDENT ANNUEL MAXIMUM POUR AVOIR

UNE RENTABILITE POSITIVE

Incident avant la 1ère mensualité 3.09 % / an
Incident après la 3ème mensualité 3.25 % / an
Incident après la 6ème mensualité 3.42 % / an
Incident après la 9ème mensualité 3.62 % / an
Incident après la 12ème mensualité 3.84 % / an
Incident après la 15ème mensualité 4.09 % / an
Incident après la 18ème mensualité 4.38 % / an
Incident après la 21ème mensualité 4.71 % / an
Incident après la 24ème mensualité 5.10 % / an
Incident après la 27ème mensualité 5.56 % / an
Incident après la 30ème mensualité 6.10 % / an

 

CONCLUSION : En moyenne, le taux d'incident maximum pour avoir une rentabilité de son placement positif varie de 3 % à 6 % par an selon la période où a eu lieu l'incident.

Avec un niveau actuel d'incident de 5.6 % par an, le crowdlending français n'est pas rentable. 

 

Avant de diversifier, je vous conseille de faire une pause et d'attendre que ce taux d'incident annuel passe sous les 3 % avant de recommencer à investir.

Stop and wait !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.