SIMULEZ LA RENTABILITE NETTE DE VOTRE PORTEFEUILLE

Simulez la rentabilité nette finale de votre investissement !

Ne vous laissez plus avoir avec les soit disant TRI que vous affichent certaines plateformes !

Ces TRI ne sont que virtuels :

* Parce qu'ils supposent que tous les prêts jusqu'à présent payés le resteront jusqu'à la fin, ce qui est totalement utopique.

* Parce qu'ils ne tiennent pas compte de la fiscalité qui est élevée pour ce type de placement.

 

Ces TRI virtuels sont des outils commerciaux pour les plateformes pour laisser le plus longtemps possible leurs prêteurs dans les illusions de gains.

 

Les TRI réels seront donc certainement bien inférieurs.

 

Jusqu'à aujourd'hui, vous n'avez pas d'outils concrets pour les estimer.

J'ai destiné de vous en mettre un à disposition. C'est une feuille EXCEL que vous trouverez ci dessous.

 

Fichier excel ici :

 

Taux de rendttaux-de-rendt-3.xlsx

 

Mode d'emploi : 

1/ Indiquer dans votre simulateur le nombre de projets financés : par exemple : 1000 [cellule B2]

2/ Indiquer la mise moyenne par entreprise : par exemple : 100 € [cellule B3]]

3/ Indiquer le nombre d'incidents : par exemple : 40 [cellule B5]

4/ Indiquer le taux moyen des prêts : par exemple : 6.00 % [cellule B6]

5/ Indiquer la durée moyenne des prêts (en mois) : par exemple : 48 [cellule B7]

6/ Indiquer le nombre moyen de mensualités payées avant les incidents : par exemple : 9 [cellule B9]

7/ Indiquer votre taux marginal d'imposition ou le taux d'acompte : par exemple : 24 % [cellule B10]

8/ Indiquer les éventuelles primes de bienvenue : par exemple : 100 € [cellule B12]

 

Et il n'y a plus qu'à regarder le résultat : taux de rendement net : 2.06 %

 

Vous pouvez modifier à votre guise les 7 paramètres ci dessus.

 

Interpréter les résultats de cet exemple : pour avoir 2.06 % de rentabilité nette , il faut avoir 40 incidents pour 1000 projets financés soit un taux d'incidents in fine de 40/1000 = 4.0 %.

Si vous prêtez sur 4 ans et que l'ancienneté moyenne de remboursement est de 12 mois, il faut donc maximum (4.0 %  / 12 mois / 48 mois) = 1 % d'incidents pour être sur le bon rythme des 2 % net de rendement.

C'est ce que vous voyez dans le tableau en bas de la page excel.

Comme vous pouvez le constater c'est très peu 1% d'incident.

Sachant qu'actuellement l' ancienneté de remboursement moyenne est entre 9 et 10 mois et qu'on a plus de 7 % d'incidents, on en est donc très loin !

 

Retour à la réalité avec le SIFP ?

 

Bonne simulation !